Les 4 points essentiels de l’alimentation du sportif


 

Quelque soit votre niveau, il est important de faire attention à votre alimentation. Pour les sportifs, le régime alimentaire peut varier, surtout si vous comptez réaliser une épreuve intense dans les jours qui arrivent (consultez l'article à ce sujet ici). 

Dans tous les cas, une bonne alimentation est synonyme de bien-être. Vous vous sentirez mieux dans vos baskets, reboosté et vous donnerez à votre corps tous les éléments dont il a besoin pour endurer les efforts ! 

Voici 4 principes de base à respecter : 

 

  1. Les végétaux et les légumes doivent être au centre de votre alimentation

Votre organisme a besoin d’un niveau optimal en micronutriments (oligoéléments, vitamines et minéraux) pour que vous puissiez avoir une bonne énergie lors de vos exercices sportifs.

Vous devez donc inclure à chaque repas des végétaux crus et cuits, des légumes, des produits amylacés, des aromates et des épices. Tous ces éléments favorisent la gestion du poids, la concentration et les performances.

 

  1. Vous devez manger des graisses de qualité

Les graisses de qualité sont les acides gras polyinsaturés qui sont indispensables au maintien d’un état de santé optimal.

Ils contrôlent notamment l’inflammation qui est provoquée par l’effort musculaire. Pour vous apporter des graisses de qualités, vous devez consommer au minimum 2 cuillères à soupe d’huile de colza, noix, lin ou cameline vierge première pression à froid en assaisonnement.

En cuisson vous pouvez privilégier l’huile d’olive qui résiste mieux à la chaleur.

 

  1. Boostez votre corps à l’aide de magnésium

Dans notre précédent mail, nous avons indiqué l’utilité du magnésium dans votre alimentation. Certains aliments sont riches en magnésium tel que les amandes, le chocolat ou encore le cacao pur non sucré.  

 

  1. Adaptez votre régime alimentaire avant votre épreuve sportive

Si votre épreuve sportive a une durée supérieure à 4h, vous devez commencer à adapter votre régime 8 jours avant la date fatidique (informations à titre de conseils, et d'ordre général).

Si c’est inférieur à 4h, adaptez votre régime 4 jours avant. Entre J-8 et J-5, vous devez réduire vos apports en glucides d’environ 1/3 par rapport à votre alimentation classique et augmenter légèrement vos apports en protéines et en légumes.

Entre J-4 et J-2 augmentez vos apports en aliments glucidiques d’environ 1/3 par rapport à votre consommation habituelle. Entre J-2 jusqu’au jour J, réadaptez votre alimentation en glucide à votre consommation habituelle.

 

Vous savez tout pour avoir une bonne alimentation tout en faisant des efforts physiques. Vous n’avez plus qu’à les adapter à votre nutrition !

 

 

Alimentation des sportifs


Laissez un commentaire