Flore intestinale : nos conseils pour la préserver


Comment refaire sa flore intestinale ?

Un microbiote en bon état, c’est également un corps en bonne santé. S’ils demeurent encore parfois flous, les liens entre la flore intestinale, le système nerveux et la digestion ne sont toutefois plus à démontrer. Savoir faire un repas équilibré est la clé pour en prendre soin, mais comment s’y prendre lorsqu’elle est déséquilibrée et qu’il faut la reconstituer ? Voici quelques conseils.

 

Flore instestinale

 

Comment savoir lorsque le microbiote est déséquilibré ?

Un déséquilibre de la flore intestinale peut entraîner des complications, notamment en matière de digestion. Mais il ne s’agit pas du seul problème pouvant en découler.

Si vous ne mangez aucun repas équilibré et que l’apport en protéine est trop important en comparaison d’un apport en fruits et légumes faibles, une « dysbiose de putréfaction » peut alors survenir. Celle-ci est à la source de gaz à l’odeur désagréable. On peut également parler de « dysbiose de fermentation » lorsque c’est l’apport en sucres qui est trop important.

D’autres indices doivent vous mettre en alerte : les carences alimentaires, les soucis de transit, les ballonnements, le surpoids ou la maigreur… Ces situations peuvent indiquer un déséquilibre du microbiote.

 

Comment adapter son alimentation pour refaire sa flore intestinale ?

Savoir composer un repas équilibré et le faire trois fois par jour est la clé pour refaire sa flore intestinale. Une alimentation bien composée permet en effet de garantir le bon état des bactéries amies dans votre tube digestif.

Il faut donc manger des légumes le plus souvent possible et en bonne quantité, ainsi que plusieurs fruits par jour. N’hésitez pas à consulter votre médecin si vous avez besoin de surveiller vos apports en sucres, pour savoir dans quelles proportions vous devez consommer des fruits (ainsi que les types des fruits les plus adaptés).

Les personnes sujettes à un dysbiose de fermentation peuvent limiter les féculents. Pour les autres, limiter l’apport à un repas par jour peut être une bonne idée. Bien sûr, bannissez le sucre, qui n’a rien d’essentiel pour un repas équilibré.

Enfin, pour ce qui est des protéines, vous ne devez pas hésiter à varier leur source d’apport : les viandes, mais également les poissons et les œufs doivent faire partie de vos repas de manière alternée. Bien sûr, vous devez adapter la quantité de protéines en fonction de vos objectif physiques : si vous souhaitez prendre du muscle, vous devrez en augmenter l’apport.

 

Comment prendre soin des « bactéries amies » ?

Vous savez à présent comment refaire votre flore intestinale. Mais comment prévenir ce risque afin d’éviter d’en arriver là ?

Afin de prévenir les risques de déséquilibre du microbiote, vous pouvez consommer des aliments prébiotiques ou probiotiques :

  • Les prébiotiques permettent de mettre en place un environnement faborable à la survie et à prolifération des bactéries amies.
  • Les probiotiques sont à l’origine même de ces bactéries amies.

Les aliments fermentés et crus, les légumineuses, certaines cérales (orge, blé, seigle), les bananes, les asperges ou encore les artichauts permettent notamment de préserver votre flore intestinale. Vous pouvez également réaliser des cures en vous procurant des probiotiques en pharmacie. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour faire les bons choix en matière de durée et de produit.

Et bien sûr, si vous surveillez votre alimentation dans le cadre d’une perte de poids ou pour prendre du muscle, n’hésitez pas à vous servir de l’écosystème FitTrack pour obtenir tous les indicateurs dont vous avez besoin. Avec la balance connectée Dara et la montre connectée Atria, vous disposez des données essentielles pour atteindre vos objectifs. Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur nos produits en parcourant notre sitre web.

Shop now. Enjoy now. Pay later.

4 interest-free payments, every two weeks, at checkout