Comment et pourquoi mesurer son taux d’oxygénation ?


Le taux d’oxygène dans le sang indique la façon dont le corps distribue l’oxygène des poumons aux cellules. Mais comment le calculer et surtout pourquoi est-il si important de le surveiller ?

 

Un besoin vital

L'oxygène est un élément indispensable à la vie et au bon fonctionnement du corps humain. 

Une consommation normale d’oxygène permet d’avoir à la fois une bonne capacité pulmonaire et respiratoire, mais également un système nerveux, veineux et sanguin qui fonctionne, garantissant ainsi une bonne respiration.

Mais, il ne s’agit pas uniquement de respirer sans encombre, l’oxygène permet également de réguler le rythme cardiaque et de prévenir l’hypertension. Et les athlètes le savent, c’est un élément indispensable dans toute activité sportive et pour le travail des muscles.

 

Des risques graves 

A contrario, un sang qui n’est pas assez oxygéné peut entraîner de graves complications dans les organes.

Il est donc important de savoir mesurer sa saturation en oxygène. Une mesure régulière de la saturation permet d'évaluer rapidement les fonctions respiratoires d'une personne et de déceler des pathologies si besoin.

La norme du taux d’oxygénation se situe entre 98 % et 100 % de saturation, signifiant que chaque globule rouge contient 98 % à 100 % d'oxygène. En cas d'insuffisance respiratoire, on peut même prescrire de l’oxygénothérapie.

De plus, une surveillance régulière de son taux d'oxygène dans le sang est indispensable pour veiller sur sa santé. C’est particulièrement vrai pour les personnes qui souffrent de soucis artériels, d’insuffisances respiratoires chroniques, ou celles atteintes de pathologies (asthme, pneumonie, cancer du poumon, anémie...) qui affectent directement l'oxygène. 


Les symptômes de l’hypoxie

Une personne souffrant d’hypoxie, c’est-à-dire de manque d’oxygène, peut ressentir différents signes cliniques, qui peuvent différer selon les causes :

  • Maladies respiratoires : infarctus du myocarde, embolie pulmonaire ou bronchite chronique, mucoviscidose.
  • Anémies dues aux carences en vitamines
  • Hémorragies ou oedème pulmonaire
  • Inflammation des voies respiratoires
  • Insuffisances cardiaques
  • les séjours en haute-altitude

Si l’hypoxie n’est pas traitée à temps, des complications peuvent rapidement apparaître et affecter les voies respiratoires. D’autres conséquences graves peuvent également en découler, comme les troubles de la mémoire, une cyanose, l’anoxie (absence d’oxygène dans les tissus), une insuffisance cardiaque, une mauvaise circulation sanguine, ect...


Comment mesurer son taux d'oxygène dans le sang ?

Il existe différentes méthodes pour mesurer efficacement son taux d’oxygène dans le sang. En général, il faut pour cela se rendre chez un médecin qui possède  un oxymètre.

Grâce à un capteur posé en général sur l'extrémité d'un doigt, l'oxymètre de pouls mesure la quantité d'oxygène qui circule dans le sang des artères. Mais, c’était sans compter sur l’innovation FitTrack qui permet maintenant de mesurer son taux d’oxygénation à tout moment, où que l’on soit. Comment ? 


Capteurs avancés, analyses poussées.

La montre connectée santé Atria 2.0 enregistre avec précision vos données physiologiques à tout moment de la journée, et même pendant votre sommeil ! Pratique, elle permet de signaler une éventuelle apnée du sommeil.

La montre Atria 2.0 fournit une compréhension précise de votre corps et de votre activité quotidienne. Ses capteurs dernière génération photodiodes analysent l’oxygénation dans le sang (SpO2)

Une fonctionnalité plus qu’utile puisque le niveau d’oxygène dans le sang peut vous aider à identifier des changements importants liés à votre santé ou métabolisme. 




Shop now. Enjoy now. Pay later.

4 interest-free payments, every two weeks, at checkout