Alma - Payez en 3X sans Frais

Livraison sécurisée  à domicile

30 jours satisfait ou remboursé

Garantie 2 ans - Service client 7/7

+200,000 utilisateurs actifs

Calcul masse grasse : et pour une femme enceinte ?


 

Comment interpréter le calcul de la masse grasse pour une femme enceinte ?

L’interprétation du calcul de la masse grasse d’une femme enceinte doit faire l’objet d’une attention particulière. En effet, les indicateurs classiques tels que l’IMG (Indice de Masse Grasse) ne s’appliquent qu’à des cas relativement généraux, et ne prennent pas en compte toutes les spécificités d’un cas particulier comme celui de la grossesse. FitTrack revient pour vous sur la manière de prendre du recul concernant ces informations.

 

graisse femme enceinte

 

Rappels sur le calcul de la masse grasse

Le calcul de la masse grasse permet de prendre la mesure des graisses réparties dans le corps humain. Il dépend de trois facteurs principaux que sont la taille, le poids et l’âge de la personne concernée. On distingue généralement quatre formules différentes pour procéder à ce calcul de la masse grasse :

  • Première formule de Deurenberg :
    • IMG = (1,20  x IMC) + (0,23x âge) – (10,8 x sexe) – 5,4
  • Seconde formule de Deurenberg :
    • IMG = (1,29 x IMC) + (0,20 x âge) – (11,4 x sexe) – 8
  • Formule de Jackson-Pollock :
    • IMG = (1,61 x IMC) + (0,13 x âge) + (12,1 x âge) – 13,9
  • Formule de Gallagher :
    • IMG = 1,46 x IMC) + (0,14 x âge) – (11,6 sexe) – 10

L’interprétation générale de cet indicateur sur la masse graisseuse pour les femmes peut être résumée de la manière suivante :

  • Inférieur à 25% : Maigreur
  • Entre 25 et 30 % : Normal
  • Au-delà de 30% : Trop de graisse

Lorsque l’on se situe en-dessous ou au-dessus des résultats de la norme, il s’avère judicieux de consulter son médecin traitant, ou bien un professionnel de l’alimentation tel qu’un diététicien ou un nutritionniste, afin de trouver des solutions et se rapprocher d’une meilleure masse graisseuse afin de rester en bonne santé. Mais comme évoqué précédemment, ces chiffres ne concernent que les cas les plus généraux. Il n’est pas possible pour une femme enceinte d’interpréter sérieusement de tels résultats.

 

Comment évolue le poids d’une femme enceinte ?

Lors de la grossesse, de nombreux phénomènes se produisent. Entre le développement du fœtus, l’augmentation du volume sanguin ou encore la fabrication du liquide amniotique, le corps subit de très nombreux changements. Une prise de poids est quasi systématique et s’avère saine pour limiter les risques en matière de perte de poids trop importante à l’issue de l’accouchement, les mises au monde difficile ou encore prématurées.

On considère qu’en moyenne, une femme enceinte prend une douzaine de kilos de plus durant sa grossesse. Cela est normal, et doit rester raisonnable. Il en va de la santé du bébé et de sa mère. Les kilos sont répartis entre les deux, incluant notamment le placenta, l’augmentation du volume des seins pour la préparation à l’allaitement, ou encore de l’utérus. La prise de poids est progressive :

  • Durant le premier trimestre, il est parfois possible de ne pas prendre de poids, sinon pas davantage qu’un kilo par mois.
  • Durant le deuxième trimestre, la prise de poids est plus importante même si l’appétit demeure globalement inchangé. Il devient plus difficile de pratiquer une activité physique.
  • Durant le troisième trimestre, le fœtus prend le relai de la prise de masse graisseuse. Il est tout à fait possible de prendre jusqu’à deux kilos mensuels.

Il est important de procéder au calcul de votre masse grasse et de vous peser régulièrement, cas une prise de poids trop importante peut entraîner des complications. Cela est d’autant plus important si vous êtes déjà sujette à l’hypertension, par exemple. A l’issue de l’accouchement, vous risquez également de rencontrer plus de difficultés à éliminer les cellules graisseuses.


Shop now. Enjoy now. Pay later.

4 interest-free payments, every two weeks, at checkout